Laurence Nerbonne : La vie en canevas

J’ai découvert le travail de Laurence en début d’année (mieux vaut tard de jamais). Ses tableaux m’ont de suite marqués pour plusieurs raisons, mais principalement parce que j’ai trouvé en eux une beauté gorgée d’émotions et un grand sens du vrai et de l’authentique.

Pas de biographie statique pour vous présenter l’artiste, mais plutôt une prise de vue virtuelle au travers de ses dires et de ses œuvres en photos.

    

Entrevue LAURENCE NERBONNE

♦ Ton premier tableau?

J’avais 16 ans et j’essayais de me débrouiller avec l’acrylique. J’avais peins un jeune garçon la tête appuyée sur ses genoux. C’était vraiment mal réussi. Je me souviens surtout que quelques jours après, je voyais déjà ce qui ne fonctionnait pas dans le tableau ; j’en ai toute suite fait un autre.

♦ Celui ou ceux qui t’habitent à chaque instant ?

Mon dernier tableau. J’ai vraiment l’impression, qu’une fois achevés, les tableaux ne m’appartiennent déjà plus. Lorsque je travaille avec un modèle, je dois me laisser habiter totalement par ce dernier ; je dois lui faire de la place. C’est probablement pour cette raison que je suis un peu amnésique face à l’ensemble de ma production.

♦ En un mot, la peinture pour toi :

Enigmatique

♦ Ce qui t’émeut le plus chez un modèle?

Quand il laisse tomber ses armes. Quand il arrête de poser et de jouer. C’est à ce moment là que je me sens privilégiée et que je commence à créer.

♦ Ton groupe du moment est Cocorosie : Ton morceau favoris? 

♦ Le regard est très important dans tes tableaux, tantôt lumineux parfois noirci. Quelle place a le regard des autres dans ta vie d’artiste?

Je suis très peu exposée aux regards des autres sur mon travail puisque la plupart de mes tableaux sont envoyés dans les galeries peu de temps après que je les ai terminés. Je ne vois généralement pas la réaction des gens. Je crois que cette situation me convient ; ça me permet de ne pas tomber dans l’autocensure.

♦ Les portraits ont souvent une pose ou un regard vulnérable, que représente la vulnérabilité pour toi?

La beauté et le danger.

♦ La musique fait aussi partie de ta vie, comment ces deux arts cohabitent-ils ? Ou sont-ils plutôt dissociés l’uns de l’autre?

Je ne me suis jamais dit que j’allais devenir peintre ou musicienne. Je crois que j’ai utilisé les moyens que j’avais pour tenter de communiquer quelque chose d’intense et de vrai aux gens. Derrière la peinture ou la musique, il y a cette même volonté de comprendre l’être humain et de le magnifier.

Le groupe de musique  » Hotel Morphée » dans lequel Laurence joue du violon et chante : ici 

♦ Un artiste que tu admires?

Sophie Calle : Artiste plasticienne, photographe, écrivaine et réalisatrice française, née à Paris le 9 octobre 1953. Depuis plus de trente ans, son travail d’artiste consiste à faire de sa vie, notamment les moments les plus intimes, son œuvre en utilisant tous les supports possibles (livres, photos, vidéos, films, performances, etc.) (Def. de Wikipedia)


♦ Un souvenir d’enfance qui t’a marqué ?

J’étais assise à la table de cuisine pour faire une reproduction d’une photo d’Einstein au crayon de plomb. Ma mère qui épluchait ses carottes est passée derrière moi et m’a dit : regarde c’est facile, sépare l’image en sections selon les différents tons, oublie les traits, il n’y a que des formes qui s’agencent en un tout. Ma mère est enseignante en art. Ma technique est encore basée sur ce principe aujourd’hui.

♦ L’aspect presque clérical omniprésent dans ton œuvre (on a parfois l’impression que les sujets sont de cire, leurs poses, la lumière tamisée ou encore la composition des couleurs souvent monochromes ). La religion a-t-elle une importance particulière pour toi?

Très jeune, ma grand-mère m’amenait à l’église. Je détestais ça. Il y avait cette magnification de l’homme en images et en sculptures qui me fascinait et qui me terrifiait à la fois. Moi le petit jésus, je le trouvais sexy et puis déjà je commençais à me sentir coupable! Je crois que j’essaie encore de comprendre aujourd’hui le côté tordu du catholicisme et de représenter dans mon travail, les pulsions contradictoires qu’a entraînée chez moi la religion.

♦ Les oeuvres en photos

Site web de l’artiste : ici et ici

Se les procurer  : ici 

Trois

La Bette III

LaurenceVI

*Merci Laurence pour la générosité dans tes réponses et pour ton temps *

Publicités

COup de cOeur Artistique – NAJA CONRAD-HANSEN

J’AdOre pour : La déconstruction. Les couleurs. Les sujets.L’originalité des pièces.L’excentrisme des oeuvres.

Je suis tombée coeur à coeur avec le site et les pièces de cette artiste multidisciplinaire Danoise et directrice artistique. Naja Conrad-Hansen ou l’art aiguisé non seulement pour l’ illustration (de mode en grande partie) mais aussi pour la peinture, le collage ou encore la photo.

A consommer sans modération. 

Collaboration Louis Vuitton 

COups de fOudre 

Son site web ici

Ou acheter

http://artypeople.se/?wpsc-product=is-it-dark-yet

http://www.petiteposte.com/petiteposte/artist.35/?page=1


Chris HAbAnA Or lOve At first sight

Mad Maus : Our first encounter.

A late supper  & good bottle of white wine later : Chris and I were talking hats, jewelery & art , but also  chatting about love, friendship, life  & New York City the Great.

Flash interview with a great artist. Hope you enjoy (as much as I do) his pieces and his brand new 2011 collection available soon on his website.

Entrevue J’AdOre!

J’AdOre! – When did your passion for design start?

CHRIS HABANA – As a kid me and my brother were really into fantasy games such as Dungeons and Dragons. One of my first experiences that made me passionate about design was creating the clothing and armour for the characters my brother came up with.

J’AFAV city in the world & why

CH – New York, It’s my home.

J’A- Did the city of NY played a role in your ♥ for fashion and design, is it an inspiration?

CH – I’m hugely inspired by New York street style. I’m into the kids down on St. Marks to the leather shops in the west village.

J’A- An artist you would love to see wear proudly your pieces

CH – Jean Paul Gaultier.  Hands down.


J’A- FAV movie of all time

CH – Truth or Dare!

J’A- Where do you see yourself in 5 years?

CH – I don’t think too much about where I’ll be in the future. I just feel so blessed with the success I’ve had thus far. For me it’s all about self-expression and I’m so grateful that people have responded. I just hope I can continue to do what I love.

J’A- Best fashion quote?

CH – Not so much of a quote, but a moment. which is from Silence of the Lambs. It’s the scene when the serial killer is fashioning a human suit out of the skin or all the girls he had slaughtered.

 

COLLECTION 2011

All the Mad Maus CHRIS HABANA  Pics HERE

Where to Buy?

http://www.chrishabana.com/stocklist.php

ONLINE

SHOPBOP ONLINE
WWW.SHOPBOP.COM

OAK ONLINE
WWW.OAKNYC.COM

SEVEN NEW YORK ONLINE
WWW.SEVENNEWYORK.COM

SSENSE ONLINE
WWW.SSENSE.COM

KABIRI ONLINE
WWW.KABIRI.CO.UK

A few stores in Canada:

LEO BOUTIQUE
810 16 AVE SW #B
CALGARY, ALBERTA
CANADA

COCOS CLOSET
2190 WEST 4TH AVENUE
VANCOUVER,
CANADA




Lori Early

Coup de coeur J’AdOre! made in London

Parceque c’est simplement beau: les couleurs, les histoires quasi oniriques qu’on peut lire dans les yeux des sujets et la douceur qui se dégage même des pièces un peu plus sombres.

Cover de FRUSTOSE MAGAZINE

Et aussi pour le magnifique site web : http://www.loriearley.com/home/

Enjoy!

Simon Normand – Photographe

 

 

Ingénieux.Talentueux.Vif.Avant gardiste.Passionné.

Simon Normand

Simon Normand, photographe, jongle avec de multiples talents et invite sans cesse son art à la mutation.

Entrevue « mots » avec un artiste sensoriel et passionné … de tout.

En quelques mots, que fait (font) vivre chez toi :

L’instant présent? Au moment même où j’y pense, il est déjà passé!

La couleur et les formes? Une source inépuisable d’inspiration

Le corps ? Une merveille

L’étranger ? La curiosité

Le travail? Une toile que l’on tisse sans arrêt

Les mots? Une richesse et un luxe exquis lorsqu’on sait les utiliser

L’amitié? Une chance

L’hypocrisie? Un bien regrettable choix pour ceux qui s’y aventurent.

Ta définition de la beauté? La beauté réside dans le fait de la voir où elle se trouve et de savoir l’apprécier et de la partager. Peu importe ce que c’est

Ton sujet idéal ? La femme

Une utopie? Voyager dans le temps

Un cauchemard? Me lever tôt le matin

Un regret? Aucun

Un artiste qui t’inspire? Jean-Paul Goude


Dans 5 ans :

J’espère grandement avoir su mettre en lumière le talent et la créativité de créateurs de mode, d’avoir fait et de faire honneur aux magazines d’ici et d’ailleurs en partageant ma vision de la mode et de la beauté.  De bien communiquer les messages de mes clients et de répondre avec brio à leurs attentes. Comme je pratique également le portrait, d’être toujours actif à ce niveau, en plus de la mode. Toujours être animé par cette énergie et cette excitation qui me pousse à aller plus loin…

J’AdOre : www.simonnormand.com – Surveillez les mises à jour!

NICOLEBYSIMONNORMAND

begraceful

ladecouverte

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :